Celine alson

       Céline Alson se forme en 2016 au Speos International Photographic Institute à Paris, puis aux Beaux-Arts de Versailles et expose rapidement en parallèle au Centre d’Art Contemporain de Briançon, aux Nuits de la Création de Versailles, et comme artiste en résidence au Photo Festival Baie de Saint Brieuc.
Elle continue aujourd’hui à explorer son thème du cheminement, de notre relation à l’espace-temps, alliant photographies, gravures, installations et vidéos.

 

        Alice apparait à première vue comme une petite fille bien élevée qui répond aux stéréotypes de l’époque et devrait rester bien sagement sous son arbre, et pourtant …
Elle chemine dans cet espace temps distendu où règne le non-sens, transportant sa bonne éducation, peinant à étouffer sa vivacité, son caractère. Elle poursuit vaillamment sa route peuplée d’animaux, chute, rapetisse, grandit, voyage entre réalité et illusion, affronte les adultes pétris de règles toutes plus absurdes les unes que les autres. Quête d’identité, recherche du «bon» sens, colère et violence, respect des règles, animaux inquiets de leur extinction… ce conte est de toute actualité.
       Lui donner comme cadre Versailles, lieu de pouvoir, règne de l’étiquette, mais aussi lieu de démesure, où l’on risque de se faire couper la tête, prenait tout son sens.  A partir d’éléments architecturaux, de statuaires, de hasards, ou de manipulations plastiques artisanales, tous détournés, je réinterprète Alice au Pays des Merveilles.
J’utilise des photographies transparentes, qui n’ont ni «bon» ni mauvais «sens». Je construis des mobiles photographiques que je rephotographie ou installe dans l’espace d’exposition.


  Pour ce projet,  j’ai tiré certaines pièces à l’encre dorée, à l’aide de plaques d’héliogravures issues de mes photographies, en hommage aux gravures originelles de John Tenniel qui accompagnent le texte de Lewis Carroll.

Artiste suivant

Back To Top